à propos de mes livres...

La boîte noire rassemble en 20 planches l'ensemble de ce qui constitue mon répertoire graphique . Les premières planches monochromes noirs deviennent au fur et à mesure que l'on feuillette, des paysagismes variant les techniques.
-l'empreinte, la macule suggèrent des échelles variées; une proximité du trait la macule, à la matière, à la couleur.
-le couvercle et le fonds de la boîte enserrent par des fixés sous-verres les vingt planches et lassent libre un plaisir de découverte lié à leur manipulation.
-Ce livre n'écrit pas un monde, il l'inscrit.

"l'hiver n'est pas sorti du bois", deuxième boîte noire. Elle accompagne une pratique picturale constituée d'empreintes de végétaux, d'humus, d'herbes folles, de mousses...elle instaure au fur et à mesure de l'acte qui consiste à feuilleter cette histoire qui n' a ni début ni déroulement , une proximité au lecteur d'un temps. fige une permanence loin de l'évènementiel.
-Est-ce une clé du temps dans la penture, ou de l'absence de temps- sauf celui du regardeur.

3° "les fruits fossiles", tentative de mémoire graphique et de mémoire de formes de ces fruits dont on a oublié le goût et l'odeur, et la sensualité de la cueillette... désir de retrouver le plaisir pictural des variétés au plus près des variétés du sujet.

Claude Chaigneau

 

.:: HIVER ::.

.:: BOITE NOIRE ::.

.:: LE PLI ::.

boîte 40 X 40 objet de bibliothèque
contenant 24 planches
page de titre
2010-2011